Carnet de route

Epopée pyrénéenne du 23 au 30 octobre 2010

Le 23/11/2010 par Marie-Michèle

Samedi 23. A 3h du mat, début du ramassage scolaire (Lambé, St Martin, Pl de Strasbourg, Vannes, Les Essarts en Vendée) : c'est complet, nous sommes 8. Nous arrivons aux Angles vers 16h30 ; le temps est beau et un peu froid. La première visite est toujours pour Lulu. Nous passons notre 1ère nuit au Dormidou de Matemale. Premier feu de bois dans la cheminée : il y en aura d'autres moins faciles à allumer et à entretenir........Au menu, grillade de saucisses et pdt. Un régal !

Dimanche 24. En fin de matinée, départ pour 4 jours en autonomie. Les sacs sont lourds mais l'enthousiasme est grand. Nous démarrons à Quérigut, au chalet Lorenti. Le départ n'est pas difficile mais la montée au col Lorenti est plutôt raide. Le Roc Blanc et le Pic de la Camisette dominent ce beau panorama. Le ciel s'obscurcit, la pluie menace, le vent se lève : nous décidons de bivouaquer sous le col "la Couillade des Bourriques" (ça ne s'invente pas..), à 2200m. Nous montons les tentes sous la pluie : c'est mieux sous le soleil, quand même ! L'eau devient neige et les rafales de vent sont très fortes. Nuit particulière. Au moins 20 à 30cm de neige et de glace autour et en bas des tentes ! Les habitants de l'une d'entre elles avaient projeté de faire la "grasse mat" mais une phrase d'Olivier a brisé leur rêve : "On part, maintenant, il y a urgence"............Il fallait remonter jusqu'au col de Lorenti et retrouver le GR 7 pour descendre dans l'autre vallée : il y avait un vent très violent qui a presque renversé les plus légers d'entre nous. Le grésil nous martyrisait le visage : Olivier avait des glaçons sur les sourcils et des stalactites dans la barbichette !!! Bonheur absolu pour tous lorsque nous avons pu ouvrir une cabane de bergers de 10m2, avec une cheminée et 2 lits pour...8 ! Le vent pouvait continuer à souffler aussi fort qu'il voulait : nous n'allions pas nous envoler. Une soupe et un plat lyophillisés réhydratés avec de la neige fondue, un ou deux carrés de chocolat, un feu qui crépite, une organisation parfaite (à tour de rôle, ceux qui sont mouillés s'y approchent pour se sécher) : des instants que nous avons su apprécier.............

Nous sommes le lundi soir, 25 octobre. Avec un GO nommé P-Yves, il est normal que tout soit bien orchestré : il a quelques bons restes "militaires"............Le contenu de deux jolies petites fioles ont bien revigoré les corps de ceux qui le souhaitaient : merci Oliv et P-Yves ! Le feu éteint, il est l'heure de se coucher : 2 par lit et les 4 autres sur 2 matelas par terre. Il n'y a plus de place........Nos deux efficaces traceurs (Oliv et Yann) sont tombés rapidement dans les bras de Morphée : un très grand merci car ils nous ont évité de nous enfoncer profondément dans la neige fraîche. La nuit sera ponctuée de quelques ronflements...........

Mardi 26 octobre. S'habiller, ranger ses affaires, faire de la place pour installer la table, faire bouillir la neige, prendre un petit déj avant de démarrer....Le ciel est très pur. En route pour une longue montée, parfois bien pentue, vers le lac et le refuge d'En Beys, à travers forêts, pierriers, couloirs de neige. Le site est d'une grande beauté et le soleil nous réchauffe enfin. Sur la terrasse du refuge, c'est le grand déballage. On sèche les vêtements, les chaussures, les tentes, les chaussettes,...et on se repose. Y'en a qui se lavent avec la neige ! Autre occupation : rechercher du petit bois et des herbes sèches pour le feu. Ici, nous avons beaucoup de place. La nuit sera calme.

Mercredi 27. Continuer la boucle prévue est dangereux. Aussi, nous décidons de redescendre par l'itinéraire emprunté hier : les traces sont faites par nos 2 experts Yann et Oliv, auxquels s'est ajouté Philippe. La "joyeuse colonie de vacances" décolle peu avant 8h. Nous assistons à un lever de soleil divin : instants magiques......La longue descente nous fait repasser devant la cabane de berger. La cheminée fume : de nouveaux hôtes ont trouvé un abri. Féerie de couleurs : le bleu du ciel, le jaune, l'orange, le rouge des feuilles dans les arbres, le blanc de la neige....Par un superbe sentier forestier, nous rejoignons les Forges d'Orlu et le goudron (béni ou maudit, c'est selon........). A 15h, nous arrivons au centre-ville d'Ax-les-Thermes. Là, un autre challenge nous attend : rejoindre les Angles, où se trouve notre minibus !!! Course contre la montre pour prendre le premier car jusqu'à La Tour de Carol. Un chauffeur plus qu'aimable nous facilite la tâche. Deuxième bus jusqu'à Mont-Louis et le troisième jusqu'aux Angles : il est 18h. Retour à Matemale, au Dormidou : une douche après 4 jours d'effort, une bière ou un jus d'orange, du chocolat (merci Séverine) : le bonheur ! Puis grillades : belle ambiance, comme durant toute la semaine

Jeudi 28 et vendredi 29.
- Les ruines du château d'Usson et une très jolie rando dans ce secteur
- Le lac des Bouillouses : départ d'un beau parcours enneigé et glacé, zigzaguant entre de nombreuses étendues d'eau, en direction du massif du Carlit.
- Le traditionnel bain sulfureux de St Thomas. Mais 3 d'entre nous, malades, en ont été privés.
- Dernière soirée à Néfiac : repas et nuit chez Camille.

Samedi 30 : La troupe est prête à l'heure. Nous sommes 4 à l'arrivée à Brest (les autres ont été "déposés" en route) : le match vient de se terminer et le Stade Brestois est premier en Ligue 1........
Le Madre, le Carlit, etc...Il faudra retourner pour les apprivoiser..

CLUB ALPIN FRANCAIS BREST
10 RUE LEON NARDON
29200  BREST
Contactez-nous
Tél. 10 rue Leon Nardon 29200 Brest
Activités du club
Agenda